Une pensée sur “Thunderbird 3.0 en partie développé par le ministère de la Défense”

  1. Et oui les temps changes progressivement. La rigueur budgétaire a peut aidé certains esprits conservateurs à évoluer. Quand tu n’as plus de sous pour faire fonctionner ton service, l’open source gratuit devient irrésistiblement sexy.
    Si me les militaires passent à Ubuntu, va falloir vous y mettre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *