La torture en début de soirée : le retour de Jack Bauer

Je sais qu’il y a quelques accro de cette série à succès parmi nous.
C’est passionnant de voir l’impact énorme des séries sur notre vie de tout les jours.
Je me souviens d’un magistrat qui se plaignait que lors des audiences, les justiciables s’adressaient au président de la cour par « votre honneur » simplement parce que dans les séries américaines c’est le terme employé.
Dans cette article c’est plus grave puisque c’est le recours à la torture qui est en jeux.
Avec le version moderne du vieil adage « la fin justifie les moyens » traduit par Jack Bauer en « whatever it takes mentality”.

Continuer la lecture de « La torture en début de soirée : le retour de Jack Bauer »

Déjà publié le 12 January 2009

Oliver Stone : The untold history of the United States

Je viens de terminer le troisième épisode du documentaire d’ Oliver Stone et de Peter Kuznik :  « The untold history of the United States » et je ne peux que vous le recommander vivement

On connait les idées d’Oliver Stone au travers de ses films comme Platoon, JFK, Nixon, W- l’improbable président, Wall Street …

Dans cette série documentaire, il nous raconte l’histoire des Etats Unis d’une façon très différente de celles auxquelles nous avons été habitués.

Il commence un peu avant la seconde guerre mondiale en utilisant  uniquement des images d’époque et  nous propose des idées dérangeantes :

  • sur le rôle des soit disant méchants soviétiques pendant la guerre.
  • sur le rôle du « gentil » vice président Wallace, éternel défenseur de la paix
  • sur le rôle du « méchant » président Truman, borné et va t en guerre
  • sur l’inutilité de la bombe atomique dans la reddition du japon

Mais aussi quelques belles uchronies :

  • et si les américains avaient partagé leurs connaissances de la bombe atomique avec les russes en 1945.
  • et si les américains avaient élu Wallace au lieu de Truman

Oliver Stone ne fait certes pas dans la dentelle mais son point de vue est argumenté et ce serait dommage de passer à côté

Pour en savoir plus :

Déjà publié le 20 January 2013

Aka-Aki – Qui m’aime me croise

Le service allemand Aka-Aki propose d’organiser les rencontres entre ses membres d’une manière innovante, qui exploite la connexion Bluetooth des téléphones mobiles. Dès qu’un membre passe à portée d’antenne d’un autre membre, une vingtaine de mètres environ, son téléphone se met à vibrer et affiche les informations disponibles à l’écran. Pour rencontrer de nouvelles têtes et remplir son carnet d’adresses, il faut donc se lever de son bureau, quitter son ordinateur et sortir un peu de chez soi, comme le faisaient les humains avant l’invention des séries télévisées.

Le programme à installer sur les téléphones est gratuit et le service aussi.

http://www.elektor.fr/nouvelles/bluetooth-brise-la-glace.731156.lynkx?utm_source=FR&utm_medium=email&utm_campaign=news

Le monde, dans l’indifférence générale, est en train d’épuiser ses ressources en minéraux rares

De quelle rareté s’agit-il ? De celle concernant des minerais et métaux rares utilisés de plus en plus abondamment dans les technologies modernes, celles sur lesquelles on compte précisément pour remplacer les technologies anciennes et pour développer de nouveaux usages faisant un large appel aux télécommunications, aux automatismes et au virtuel. Quand on parle de rareté, il faut évidemment parler d’une rareté relative et non d’une rareté absolue, Aucun géologue sérieux ne nierait la possibilité de trouver du rhodium, du gallium ou du germanium sous les glaces de l’antarctique ou à grande profondeur sous terre. Mais les coûts d’extraction seraient tels, avec les méthodes actuelles, que de telles réserves n’auraient qu’un intérêt théorique. Les produits en question sont non seulement de plus en plus rares, mais gaspillés, en ce sens qu’aucun effort de récupération n’est aujourd’hui organisé à l’échelle suffisante. Par ailleurs, ils ne peuvent pas être produits de façon synthétique. Prenons l’exemple du platine, qui constitue un composant indispensable aux pots catalytiques et aux piles à combustibles. Avec le développement d’une industrie automobile dite propre, les réserves de platine seront épuisées d’ici 15 ans. Il en est de même de l’indium, utilisé pour la réalisation des écrans plats, du tantalum utilisé dans les téléphones portables, de l’hafnium pour les puces électroniques, du gallium pour les cellules solaires et les LEDs, du germanium dans les semi-conducteurs…D’autres minerais ne sont pas considérés comme aussi rares, mais ils le deviennent rapidement. Citons le plomb, le nickel, l’étain, le zinc l’argent et l’antimoine, sans mentionner le cuivre et l’uranium dont les réserves économiquement exploitables se réduisent rapidement.

Nous ferons pour terminer ce sombre diagnostic une réflexion qui ne surprendra personne : les pays européens, si préoccupées par le problème de l’énergie, ignorent superbement des défis qui risquent de compromettre leur développement économique bien plus tôt et bien plus sévèrement que ne le fera la raréfaction du pétrole et du gaz.

http://www.automatesintelligents.com/edito/2007/juin/edito.html