Si les riches n’existaient plus, faudrait-il les réinventer ?

Et le contrepoint de Julie Gacon.

Les riches sont-ils les plus immoraux ? Beaucoup le prétendent, mais la question n’avait jamais été abordée scientiquement. Stéphane Foucart, journaliste au « Monde », détaille les tests et expériences menés par des chercheurs américains et canadiens. Les résultats, parus en février 2012 dans la revue Proceedings of the National Academy of Science, ne laissent plus place au doute : il existe bien une relation inverse entre l’élévation dans la hiérarchie sociale et le comportement éthique des individus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *