Quand les maths deviennent limpides.

J’adore les mathématiques quand elles peuvent s’expliquer ou se démontrer avec des gestes simples.

Je ne dis pas que notre méthode est moins bien mais elle nécessite de connaître les tables de multiplication alors que la méthode chinoise ne demande que de savoir compter des intersections.

La multiplication chez les chinois

Une pensée sur “Quand les maths deviennent limpides.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *