Une pensée sur “Lucie Aubrac”

  1. Je viens d’écouter et effectivement cette vigilence de tous les instants devrait être partie prenante de l’exercice de notre citoyenneté. Le droit à la résistance à l’état est un droit important qui est là pour rappeller aux hommes politiques qu’ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent une fois au pouvoir. Mais une démocratie paternaliste a tendance à endormir les citoyen dans une torpeur qui les aveugle et les rend sourds. Ils ne voient pas, ils n’entendent pas et surtout ils ne pensent pas. Je me demande bien s’il y aurait ne serait-ce qu’un seul résistant en France si l’on devait vivre de nouveau sous l’occupation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *