Les couples dont l’homme fait la vaisselle ont une vie sexuelle plus épanouie…

En gros, « plus les hommes font de tâches domestiques, plus les femmes sont heureuses », explique un sociologue américain, co-auteur d’une étude sur le sujet.
La suite ici

En substance, on nous explique qu’une étude récente tend à démontrer que les hommes qui font la vaisselle ont une vie de couple plus épanouie et une fréquence de relations sexuelles plus élevées. Comprenez par là que plus ils font la vaisselle, plus ils ont droit de jouer à touche minou…

Ça laisse perplexe….

2 réponses sur “Les couples dont l’homme fait la vaisselle ont une vie sexuelle plus épanouie…”

  1. Ca me semble plutot logique surtout si on a lu John Gray « les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus ». Les femmes qui travaillent veulent partager les travaux domestiques car elle ne veulent pas avoir à cumuler deux boulots. Après la question est plutot : les hommes veulent-ils vraiment une vie sexuelle plus épanouie avec leur femme ou préfèrent-ils aller voir ailleurs… 😛

  2. Moi je trouve ce genre d’analyse un peu ringarde et déjà vue.
    Des dizaines d’écrivains du dimanche on fait fortune sur le sujet avec des bouquins de psycho-sociologie à deux balles.
    Posons nous une question simple. Tu vis avec un colocataire homme. Comme vous vous entendez bien vous partagez vos repas. Si à l’heure de la vaisselle, il se propose régulièrement de la faire, je pense que naturellement tu vas le trouver sympa et vice versa pour lui.
    Vous aurez sans aucun doute une vie de « couple » plus epanouie.
    Y a pas besoin de mettre du sexe la dedans
    Le sexe n’est qu’un des nombreux moyens d’interaction entre deux humains.

    Donc je suis pas sur qu’il faille faire une très longue étude pour arriver à des conclusion qui frisent le truisme:
    « Quand les hommes font plus de travaux à la maison, la perception des femmes concernant l’équité et la satisfaction matrimoniale augmentent, et le couple traverse moins de conflits »,

    Je peux présager une autre conclusion de ce genre d’étude:  » Si le mec est violent, vulgaire, moche et pauvre la probabilité que sa femme le quitte est grandement augmentée » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *