« La tentation de la Défaite », livre d’Antoine Vitkine

Le dessein d’Antoine Vitkine n’est pas de faire peur gratuitement. Le scénario qu’il décrit est souvent évoqué par les spécialistes des questions internationales. Son hypothèse peut sembler régulièrement corroborée par certains développements de l’actualité. Mais, fidèle à l’adage disant qu’« un bon croquis vaut mieux qu’un long discours », l’auteur a préféré raconter une histoire incarnée dans des personnages – le diplomate et ses collègues, le ministre des affaires étrangères, le journaliste français, l’intellectuel arabe – plutôt que de faire subir au lecteur un exposé pesant. Comme l’ouvrage a de surcroît des qualités littéraires certaines, on lit avec passion les aventures de ces hommes et ces femmes aux prises avec ce que James Joyce appelait « le cauchemar de l’histoire ». La Tentation de la défaite raconte où peut mener l’amour du calme et du confort dans des démocraties développées qui veulent croire que la guerre ne les concernera plus jamais. Qu’on en partage ou non le pessimisme, la lecture de ce livre s’impose.

http://www.institut-defense-democratie.net/article.php3?id_article=217

La Tentation de la défaite

Ca a l’air pas mal comme bouquin. la dernière phrase du commentaire « La Tentation de la défaite raconte où peut mener l’amour du calme et du confort dans des démocraties développées qui veulent croire que la guerre ne les concernera plus jamais.  » me rappelle les accords signés par le gouvernement français avec hitler juste avant la seconde guerre mondiale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *