Une pensée sur “Hadopi, effet de bord”

  1. C’est amusant cette histoire des services secrets britanniques qui s’opposent à la coupure d’Internet pour les auteurs de téléchargements illégaux au motif que cela va rendre leur boulot plus compliqué.
    D’ordinaire c’est plutôt l’inverse, on utilise la menace terroriste pour justifier un gros paquet de lois ou de règlements contraignants.

    Les opposant d’Hadopi devraient lancer le slogan suivant : » Retirez cette loi ou alors nous cryptons tout nos échanges ! »

    Peut être que ca marcherait 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *