Discours sur l’origine de l’Univers

En écho au livre des frères Bogdanov dont j’avais partagé quelques extraits ici(Le visage de Dieu), un nouveau livre vient de paraître, « Discours sur l’origine de l’Univers » d’Etienne Klein (physicien au CEA).

Et une émission récente sur France Culture a réuni il n’y a pas longtemps (20/10/2010) les Bogda, Etienne Klein et Michel Cassé (astrophysicien au CEA).

Je trouve que celui qui a été le plus pertinent dans l’émission est Etienne Klein, dont je vais me procurer le livre. Notons qu’en plus de ses fonctions scientifiques et d’enseignement, il a un doctorat de philosophie, ce qui ne gâte rien.

Ce que j’ai appris aussi et qui m’a un peu surpris c’est qu’actuellement Stephen Hawking n’écrit plus lui-même ses livres (le contenu), il ne fait que les signer, et il ne peut pratiquement même pas les relire…

Pour ceux qui n’auraient pas entendu l’émission

Je ferai un « digest » du livre (meilleurs passages) que je posterai à la suite.

Voici un petit « résumé » des meilleurs passages consultable ici : Klein.pdf. J’ai souligné les passages importants.

[pdf http://www.notrefumier.fr/wp-content/uploads/2010/11/Klein.pdf]

2 réponses sur “Discours sur l’origine de l’Univers”

  1. Oui j’ai écouté cette émission que j’ai trouvé très bien même si les frères Bogdanoff sont parti en plein milieu pour aller sur le plateau télé de Canal+… D’ailleurs Etienne Klein rappelle que le scientifique qui a eu la parole malheureuse « le visage de dieu » l’a bien regretté et a même retiré ses paroles.
    J’attend ton résumé avec impatience.

  2. Merci pour les extraits, voici mes commentaires:
    p52-55: au delà du dessins intelligent qui cherche quelque crédibilité avec la preuve ontologique du dieu « allumette cosmique », la question « pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien » est purement métaphysique, c’est à dire en dehors de la physique, comme l’explique bien ici Etienne Klein. Ça veut dire en dehors de la science, donc une simple affaire de croyance. Et la croyance ne peut qu’être une affaire d’intime conviction, c’est à dire une question personnelle. Donc rien d’universel et hors du champ de la vérité.
    p102: là encore Etienne Klein montre bien comment il ne faut pas dévoyer des faits concrets pour leur faire dire n’importe quoi. Même si une variation infime des constantes cosmiques empêcherait que notre univers existe, cela ne sous entant pas que ce soit fait exprès. Il n’y a pas eu de volonté derrière cela, tout comme il n’y a pas eu une volonté qui a voulu que j’écrive ces lignes à ce moment précis.
    p105-106: la science ne peut pas statuer actuellement sur l’origine de l’univers justement car elle est science et donc implique une construction mathématique qui n’existe pas aujourd’hui. Et pire, on ne peut même pas dire si elle existera un jour. Rien de magique là dedans, pas de mystère, juste du bon sens!
    p117: la matière noire et l’énergie noire sont deux sujets très différents mais passionnants. Le fait que la matière et l’énergie de l’univers qui nous sont visibles ne sont qu’une infime partie de ce qui constitue l’univers est fascinant et promet encore de longue discussion sur le sujet :-)!
    p124: dieu=gravité, ouai bof, c’est vouloir introduire dieu à toute les sauce, surtout que la connotation religieuse du mot dieu est trop forte, surtout pour les judéo-chrétiens que nous sommes. On voit de suite une pomme avec une grosse barbe dans les nuage 😛 …
    p125: pourquoi et pour quoi, une question que nous avons laissé en suspens à l’un de nos repas sophistes. Comme plus haut, je pense que cela relève de la métaphysique et donc de conjonctures purement abstraites. L’univers n’a pas de sens. Ma vie n’a pas de sens. Et alors?! Pour ma part je citerais Parménide : « Ce qui est est, ce qui n’est pas n’est pas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *