2 réponses sur “Cours de managment (suite)”

  1. En tout cas ça marche!!! 😀
    Sinon pour en revenir au salarié, c’était considéré comme une déchéance il y a moins d’un siècle. Un artisan qui faisait faillite tombait dans le salariat, qui était destiné uniquement aux personne qui ne pouvaient que vendre la force de leurs bras. Dans les années 1920, le parti radical avait même mit à son programme la suppression du salariat, reliquat de l’esclavage!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *