Comment rendre les stations de métro plus sûres ?

INRIA : le projet ADVISOR

copyrigths INRIA ADVISOR

Advisor : aide à la vidéosurveillance Comment rendre les stations de métro plus sûres ? Comment gérer l’utilisation de centaines de caméras de surveillance par un ou deux opérateurs de sécurité seulement ? Est-il possible de distinguer automatiquement des comportements humains suspects ou dangereux ? Cette vidéo vous présente les objectifs du projet ADVISOR de l’INRIA.

Déjà publié le 18 December 2007

3 réponses sur “Comment rendre les stations de métro plus sûres ?”

  1. J’ai pas regardé la video mais le petit commentaire m’a totalement mystifié! Oser justifier la recherche sur la reconnaissance d’image par le péril terroriste, ça m’en bouche un coin! On n’est pas loin du séquensage du génome pour détecter les futurs pédophiles dès leur naissance…

  2. Il y a effet deux choses dans cet article.
    Que la société KEENO cherche des opportunités pour se développer semble naturel.
    Même si comme tous ceux qui travaillent dans la sécurité ils peuvent avoir des problèmes de conscience.
    Comme le dit l’auteur: "Les chercheurs impliqués dans ce projet en ont conscience, même si le détailler ici dépasserait le cadre de ce sujet."
    Par contre ce qui m’intéresse plus c’est le fait que nous soyons obligé d’inventer des systèmes pour faire face à la recrudescence de mouvement de foule, blocage d’accès, vandalisme, agression, bagarre.
    C’est pour moi encore la mauvaise recette qui consiste à soigner les symptômes plutôt que les causes. "Je vais te donner un médicament pour faire baisser ta fièvre sans me demander pourquoi tu en as !".
    Et même si on veut se concentrer sur le traitement des symptômes, pourquoi ne pas remettre cette machine de haute technologie qui fonctionne pour un coût modique : l’humain.

    Les anglais l’on compris eux qui ,bien qu’étant les rois de la télésurveillance, sont en train d’augmenter le personnel présent dans le métro. Sachant qu’ils étaient déjà plus nombreux que chez nous.

    Avec tout le fric qu’on met dans ces trucs électroniques ou informatiques on pourraient peut être offrir à quelques chômeurs un boulot.
    Gardons les caméras et autres gadgets pour les environnements hostiles pour l’homme (nucléaire, milieux toxiques ….)

    Sauf à considérer que le métro est déjà à ranger dans cette catégorie … 😉

  3. Je suis d’accord avec toi. Mieux vaut un vaccin qui t’empèche d’être malade, qu’un médicament qui te soigne. Les problèmes d’insécurité devraient être réglés en amont, à la source du problème. Généralement la misère et l’exclusion sont de la partie.
    Maintenant si l’INRIA doit clamer haut et fort qu’il lutte contre le terrorisme pour avoir des budgets, je dis qu’on est tombé bien bas 🙁 !
    Par contre la solution de donner de l’argent aux pauvres pour réduire la pauvreté, c’est justement une solution d’économistes (et pas de gauche), mais pas une bonne solution à mon avis. Mieux vaut créer des nouveaux marchés (gadjets informatiques) qui craieront de nouveaux emplois. La plus grosse difficulté étant l’adéquation entre les qualifications d’offres d’emploi et de recherche d’emploi. Les emplois dans les pays développés se doivent d’être soient très hightech (ingénieurs, cadres sup) soient de proximité (coiffeurs, plombiers). Du coup les simple manutentionaires généralistes voient leur travail partir à l’étranger avec les délocalisations. Mais cet effet de la mondialisation n’est pas que négatif, je dirais même qu’il est globalement positif.
    Mais alors que faire de ces personnes sans qualification? Agents de sécurité dans le métro? Pour moi c’est revenir en arrière, et nier tous ces siècles de progrès où l’homme s’est arraché petit à petit d’un travail manuel peu gratifiant (je ne parle pas ici des artisans, mais bien des manutentionaires). Perso si j’étais président ça serait l’école obligatoire pour les chomeurs (pas en formation, à l’école, la vraie) et passage du bepc, bac, deug, licence, maitrise! Bref faire de la France cette nation de la connaissance que les accords de Lisbonne avaient chantés.
    Bon là je part dans tous les sens mais les idées fusent que veux-tu 🙂 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *