Micro-trottoir vidéo : Facebook et vous

Spécialement pour Job, avant le long métrage, The Social Network, qui sortira dans l’Hexagone le 13 octobre prochain. 01net. est allé à la rencontre de plusieurs personnes pour leur poser quelques questions : utilisez-vous Facebook ? Avez-vous retrouvé des amis grâce au réseau ou envisagé de vous désinscrire ? Leurs réponses en images.

http://www.01net.com/editorial/519943/micro-trottoir-video-facebook-et-vous/

Déjà publié le 1 September 2010

La cyber-guerre: Mythe ou réalité ? (1 Partie)

Je suis tombé sur un reportage diffusé sur Arte sur la cyber-guerre dramatiquement intitulé.

« La Guerre invisible « 

Le cinéma américain nous a depuis une dizaine d’années « formé » sur ces sujets. Nous sommes familiers de la NSA , d’échelon et de tout ces satellites et autres bijoux technologiques qui permettent de traquer, au fin fond de sa cachette,  l’infâme terroriste ou le vertueux citoyen, suivant le scénario.

Ce reportage démontre que la cyber-guerre n’est pas que le produit de l’imagination des scénaristes d’Hollywood, elle a réellement commencé, en mai 2007, en Estonie.

A époque, un groupe soutenant Vladimir Poutine, attaque la république ex-soviétique d’Estonie. Ils lui reprochent d’avoir déboulonné une statue d’un soldat de  l’Armée rouge. Pour son malheur  l’Estonie est un des  pays les plus connectés du monde. Les estoniens font absolument tout par internet.
Les russes paralysent les sites officiels, bancaires, etc.
Pour ce faire, ils piratent des ordinateurs, partout dans le monde, dans plus d’une centaine de pays, se constituent un « réseau zombie ». C’est la technique du « botnet« .
Les grands pays sont surpris par l’efficacité de l’attaque et réalisent leur vulnérabilité.
Toutes les nations soucieuses de leur défense investissent massivement dans ce nouveau domaine comme on peut le voir dans cette courte vidéo sur l’ OTAN

Continuer la lecture de « La cyber-guerre: Mythe ou réalité ? (1 Partie) »

Déjà publié le 7 July 2011

Un génie de la pédagogie : Hans Rosling

Ce n’est pas la première fois que je vous propose une vidéo de Hans Rosling (voir Quand les données cassent les clichés (Let my dataset change your mindset)) , mais celle qui suit est incontournable.

Le sujet importe peu, même si son analyse de la croissance de la population mondiale est intéressante.

Ce qui me passionne c’est l’intelligence avec laquelle il choisit les outils et les images pour démontrer en même pas 10 minutes des idées qui sinon peuvent paraître abstraites.

3996819

Déjà publié le 15 July 2010

La CONSOMATIQUE

C’est ainsi qu’on pourrait nommer cette nouvelle façon de consommer à l’aide des technologies en « ique » (informatique, électronique,  automatique…)
Plus un petit humain à l’horizon, si ce n’est derrière les caméra de surveillances…
Vous entrez, vous achetez, vous ressortez, et vous évitez ainsi de dire bonjour au
gardien à l’entrée et de répondre au sourire de la charmante hôtesse de caisse (comme on dit maintenant)…

Mais assez parlé, les faits en images …

Fast Track : les premières supérettes 100 % RFID

Ne croyez pas au vu de cette vidéo qu’il s’agit d’une innovation US pur jus. En fait, un prototype de magasin RFIDisé fonctionnant comme un club d’achat a déjà été mis au point par l’enseigne Leclerc dans le cadre de la Ferme du Sart, à proximité de Villeneuve d’Asq et ce dès 2006 !

L’objectif était de prouver qu’il était possible sur la base de ce concept de développer un réseau de superettes ouvertes en 24/7 avec un minimum de personnel, essentiellement là pour aider la clientèle dans ses choix de produits.

Déjà publié le 3 August 2009

Des Hommes et des Dieux

Une fois n’est pas coutume, je vais parler cinéma…
Non pour vous conter ma sortie dominicale et la séance de « Moi, moche et méchant » en 3D (…) mais pour vous inviter à visionner « Des hommes et des dieux » ce film français de Xavier Beauvois avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale, et Olivier Rabourdin.

Près de 1,3 million de spectateurs en deux semaines ! Qu’un film, contre toutes attentes, attire un monde fou, cela est déjà arrivé comme pour les 8,5 millions d’entrées pour Les Choristes, en 2004.
C’est beaucoup plus rare pour un film austère, sur un sujet dur où l’action se fond en béatitudes …

La quasi-totalité de la critique, à Cannes puis au moment de sa sortie en salles, a encensé le film. D’habitude ce genre de « ola » médiatique présage du pire 🙂 … Mais pas cette fois.

Est ce un retour au film « humaniste » comme avec Agora ?

Ce qui me fascine le plus c’est ce désir de rester coûte que coûte face au danger imminent … les moines répondent en chants et en prières… Quelques uns doutent et veulent partir mais ils se rangent à l’avis du groupe et décident de rester.

2000 ans d’histoire et toujours cette même renonciation au bon sens, cette résignation, cette attente de la main divine..
«  »Accepter de s’échouer sur le rivage du monde plat de l’école ionienne de Milet, guidé par la lueur des ombres du phare de ses utopies » »

Toujours est il que vous pouvez sans craintes passer les deux heures que dure le film confortablement installé dans votre fauteuil, vous n’en sortirez pas indemne de toute réflexion.

Le Synopsis officiel du film :
Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L’armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…
Ce film s’inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement en 1996.

Déjà publié le 25 October 2010