Traité des délits et des peines (1764) du marquis Cesare Bonesana BECCARIA

Une petite lecture fortement conseillée pendant les fêtes.

A imprimer au bureau et à lire sous le sapin 😉 !

http://classiques.uqac.ca/classiques/beccaria/traite_delits_et_peines/traite_delits_et_peines.html

Extraits:

p23 : pourquoi le judiciaire et le législatif doivent être distinct.

principe, d’où il résulte que le souverain, qui représente la société, ne peut faire que des lois générales, et auxquelles tous doivent être soumis, mais qu’il ne lui appartient pas de juger si quelqu’un a enfreint ces lois. En effet, la nation se diviserait alors en deux parties, l’une, représentée par le souverain, qui affirme que le contrat est violé, l’autre par l’accusé, qui le nie. Il faut donc qu’un tiers juge de la vérité du fait. Il est donc nécessaire qu’il y ait un magistrat dont les sentences, sans appel, ne soient qu’une simple affirmation ou négation de faits particuliers.

p37

Telle est la malheureuse condition de l’esprit humain, qu’il connaît avec exactitude les révolutions des corps célestes, tout éloignés qu’ils sont de lui, tandis que les notions bien plus rapprochées et bien plus importantes de la morale restent ensevelies dans les ténèbres de l’incertitude, et que, flottantes au gré du tourbillon des passions, elles sont à la fois établies par l’ignorance et admises par l’erreur.

p43

Mais si, en soutenant les droits sacrés de l’humanité, si, en élevant ma voix en faveur de l’invincible vérité, j’avais contribué à arracher des bras de la mort quelques-unes des victimes infortunées de la tyrannie ou de l’ignorance, quelquefois aussi cruelle, les bénédictions et les larmes d’un seul innocent, dans les transports de sa joie, me consoleraient du mépris des hommes.

Enjoy!

Déjà publié le 16 December 2008

Livre: What the Internet is doing to our brains: the shallows.

MISE A JOUR: Ajout du lien vers la 2eme partir du résumé du bouquin

Vous vous êtes toujours demandé pourquoi:

  • les articles sur le Web sont de plus en plus courts ?
  • les SMS contiennent de moins en moins de mots en vrais Français ?
  • Les Tweets (messages provenant de Twitter) sont limité à 140 caractères ?

Alors ce livre est fait pour vous: What the Internet is doing to our brains: the shallows

Du moins c’est que j’ai compris du résumé suivant:

Partie 1: «L’homo interneticus» restera-t-il «l’homo sapiens» ?

Partie 2: «L’homo interneticus» restera-t-il «l’homo sapiens» ?

Perso, j’approuve à 100% !!!

Déjà publié le 15 July 2010

24 heures du traffic aérien mondial en vidéo

World Air Traffic

Fascinant : Ce clip d’ une minute et douze secondes condense le trafic aérien mondial des tous les vols arrivés à destination.

Chaque seconde du clip est équivalente à 20 minutes en réalité.
Chaque point jaune représente 250 passagers.

Il est amusant de regarder les variations du trafic en fonction du soleil. Ainsi la plupart des vols partant des Etats Unis pour l’Europe se passent la nuit. Dès que le soleil arrive le flux diminue pour finalement s’inverser

Déjà publié le 14 October 2009

La démocratie en copropriété

En cette période de révolutions inattendues où l’on voudrait voir la démocratie éclore partout, j’ai beaucoup apprécié cet éditorial d’ Alexandre Lacroix dans la revue Philosophie de ce mois ci.
Emmanuel Kant et Ségolène Royal ont nourri des idées fausses sur la démocratie.
Dans condition indispensable pour être citoyen, donc colégislateur: celle d’être son propre maître, de ne se trouver dans la dépendance de personne.
Aussi était-il indispensable,à ses yeux, d’être possédant – propriétaire de quelque bien – pour avoir le droit de voter. Une disposition excluant a priori les femmes et les domestiques. Lors de sa campagne pour la présidentielle de 2007, Ségolène Royal a plaidé pour la « projet était de mettre en place des jurys populaires pour régler les problèmes de politique locale.
Pour mesurer l’erreur de jugement commise par Kant, mais aussi par Royal, il suffit d’avoir assisté, au moins une fois dans sa vie, à une assemblée générale de copropriétaires.
Lhumanité y révèle son. pire visage. Lélectricien a facturé 3,30 euros l’ampoule qu’il a changée ?
Une voisine est allée vérifier au supermarché, le modèle vaut 2,90 euros. Un copropriétaire a acheté un studio attenant à son appartement pour s’agrandir ? Qu’à cela ne tienne, on lui refuse le percement d’une porte, pour le seul plaisir d’empêcher ses projets. Au début, on croit à une blague. Dans la guerre, des passions négatives se déchaînent – l’agressivité, la cruauté, la violence -, mais, aussi abjectes soient elles, elles sont prévisibles. Une assemblée de copropriétaires français – ah ! le grand pays de la révolution et des droits de l’homme – est au contraire une source d’émerveillement permanent: tout d’un coup, l’esprit de procédure, l’empoisonnement d’une vieille haine rassise, la jalousie la plus sournoise, l’avarice, la mesquinerie, et toutes les motivations médiocres se révèlent chez votre voisin. Nul n’est plus retors, plus irrationnel, plus âpre quand il s’agit de défendre son gain, que le propriétaire.

Déjà publié le 2 February 2011

L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…

J’ai entendu à la radio ce gars et ça m’a l’air sacrément intérressant!
Il y a un pdf à télécharger : ICI

L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat, parce que l’Histoire, et au-delà les sciences humaines, est menacée par la posture utilitariste dominante dans notre société, pour laquelle seul ce qui est économiquement et immédiatement rentable est légitime : le reste n’est que gaspillage de temps et de deniers publics. Dans cette situation, l’Histoire médiévale est dans une situation paradoxale puisque s’ajoute à ce déficit général de légitimité des sciences humaines un détournement généralisé du Moyen Âge à des fins variées, jouant tantôt sur le caractère irrationnel et sauvage prêté à la période, tantôt sur la valeur particulière des ” racines ” médiévales. Le Moyen Âge devient ainsi un réservoir de formules qui servent à persuader nos contemporains d’agir de telle ou telle manière, mais n’ont rien à voir avec une connaissance effective de l’Histoire médiévale.
Continuer la lecture de « L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… »

Déjà publié le 25 February 2008

“Aux armes citoyens” ou pas?

Je vous apporte un petit débat sur le controle de la détention d’armes à feu par l’honnête citoyen.

Un lisant wikipedia j’apprend que c’était un privilège des nobles qui a été aboli par la révolution française de 1789. Or certains parlementaires veulent de nouveau en refaire un privilège!

Il y a aussi ce coté société fachiste qui sont celles qui désarment le citoyen pour qu’il n’ai aucun moyen de pression réellement efficace (pas d’armes, pas de chocolat). Et en France bien-sûr c’est Vichy qui a désarmé le citoyen français pour le contrôler lors de la seconde guerre mondiale.

Au dela du chasseur et du tireur sportif, se pose la question du citoyen qui doit pouvoir prendre les armes (la marseillaise dit bien “Aux armes citoyen”) pour défendre son pays contre un agresseur, fut-il interne. C’est même écrit dans la constitution de 1789 comme étant un droit naturel et imprescriptible (Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.”).

Après avoir supprimé le service militaire, on retire le droit de posseder une arme. Ca fait bien de nous des petits lapins ça non?

Bref j’attend vos commentaires 🙂 !

Déjà publié le 29 April 2013