Le Père Noël existe …

…, assure le gouvernement russe

              En Russie, le gouvernement a volé au secours des enfants en interdisant une publicité qui affirme que le Père Noël n'existe pas, rapporte jeudi le quotidien officiel Rossiïskaïa Gazeta<br />               Photo:Dmitry Kostyukov/AFP

MOSCOU (AFP) – En Russie, le gouvernement a volé au secours des enfants en interdisant une publicité qui affirme que le Père Noël n’existe pas, rapporte jeudi le quotidien officiel Rossiïskaïa Gazeta.

Le service anti-monopole russe a jugé que le spot publicitaire de la chaine des magasins d’outillage ménager Eto affirmant sans ambages que “Le Père Noël n’existe pas”, “discrédite” les parents qui affirment le contraire à leurs enfants.

“Il s’avère que les parents mentent à leurs enfants. Cette publicité provoque ainsi une attitude négative des enfants à l’égard des parents” et va donc à l’encontre de la loi sur la publicité “qui interdit de discréditer les parents”, explique le vice-président du service anti-monopole Andreï Kachevarov cité par le journal.

Le conseil d’experts du service anti-monopole a demandé aux chaines nationales de retirer le spot publicitaire “provocateur”, écrit Rossiïskaïa Gazeta.

Alors qui croire ? 😉

Du climat en danger au danger de guerre

Un nouveau rapport d’experts, préparé pour le compte du PNUE (Programme des Nations unies pour l’environnement), conseille de responsabiliser, avec des missions et des moyens nouveaux, non seulement les instances de l’ONU déjà saisies, mais le Conseil de Sécurité, dont le rôle devrait être modifié. Il fait également des propositions relatives aux nouveaux moyens d’intervention, financiers et réglementaires, à mobiliser sans attendre.

Le gouvernement fédéral d’Allemagne a créé le Wissenschaftlicher Beirat der Bundesregierung Globale Umweltveränderungen (WBGU) ou German Advisory Council on Global Change en 1992 à la suite du Sommet de la Terre de Rio. Il s’agit d’un organisme d’étude capable de mobiliser de nombreux experts internationaux à la compétence reconnue. Le WBGU travaille en étroite liaison avec l’ONU. Il produit des études et rapports soit sur demande du gouvernement fédéral ou de l’ONU, soit de son propre chef. Leur qualité est mondialement reconnue.

Son dernier rapport, réalisé pour le compte du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) , a été publié le jour de la remise à Oslo du prix Nobel de la paix à l’ex-président américain Al Gore et aux experts du GIEC. Il vient à point nommé pour alerter les représentants des gouvernements réunis à Bali du 10 au 14 décembre 2007 afin d’étudier les suites à donner au Protocole de Kyoto.

Un rapport catastrophiste de plus, diront les intérêts opposés à toute mesures sérieuses destinées à contrôler la hausse des températures globales. C’est en fait bien plus que cela. Au-delà de l’étude des évolutions géoclimatiques et biologiques en cours, le rapport développe les conséquences socio-politiques de leur aggravation. Il le fait en des termes dont le réalisme n’avait jamais été exprimé aussi brutalement. Le réchauffement climatique pourrait provoquer une “guerre civile mondiale”, voire des guerres tout court, dont le rapport détaille les différentes composantes.

Continuer la lecture de « Du climat en danger au danger de guerre »

Des virus informatiques bientôt au service de la police

Manquait plus que ça…

Spywares et autres Chevaux de Troie deviendront sans doute bientôt de nouvelles armes policières pour surveiller des suspects. Le projet de loi devrait être présenté début 2008.
Successeur logique des écoutes téléphoniques, la surveillance des activités informatiques va probablement se mettre en place en France. Révélée par Le Figaro, l’information a été confirmée par l’AFP. Le projet sera inclus dans la deuxième mouture de la loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (appelée lopsi 2).

Concrètement, la police pourrait envoyer des e-mails piégés au suspect, entreprise ou particulier, provoquant l’installation d’un mouchard dans l’ordinateur. La technique est donc celle des Troyens, une catégorie de virus informatiques appréciée et mise au point depuis longtemps par les pirates du Web. Plus classiquement, les policiers pourraient aussi s’introduire dans les locaux et placer un dispositif physique à l’intérieur des micros. La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) sera saisie de l’affaire et son rôle sera sans doute de poser quelques garde-fous à ce projet, qui ne concernerait que les délits les plus graves (affaires criminelles, pédophilie…).

Les connexions informatiques, avec le courrier électronique et les logiciels de téléphonie comme Skype, causent bien des soucis aux forces de police. L’Autriche a autorisé cette année ces écoutes d’un nouveau genre et la police allemande souhaiterait en disposer aussi.

Reste le barrage dressé par les logiciels antivirus et pare-feu, justement conçus pour empêcher ces intrusions. Ce problème n’est pas encore résolu. Des accords avec les éditeurs de ces logiciels sont possibles, qui laisseraient une porte ouverte pour les virus policiers. Mais comment éviter que des programmeurs ne mettent en ligne des outils qui bloqueraient aussi ces mouchards légaux ? A l’inverse, ces outils lancés par la police ne risquent-ils pas d’être détournés et utilisés par de vrais pirates qui tiendraient là des virus redoutables ?

Voilà un bon sujet de débat pour l’année prochaine…

“La tentation de la Défaite”, livre d’Antoine Vitkine

Le dessein d’Antoine Vitkine n’est pas de faire peur gratuitement. Le scénario qu’il décrit est souvent évoqué par les spécialistes des questions internationales. Son hypothèse peut sembler régulièrement corroborée par certains développements de l’actualité. Mais, fidèle à l’adage disant qu’« un bon croquis vaut mieux qu’un long discours », l’auteur a préféré raconter une histoire incarnée dans des personnages – le diplomate et ses collègues, le ministre des affaires étrangères, le journaliste français, l’intellectuel arabe – plutôt que de faire subir au lecteur un exposé pesant. Comme l’ouvrage a de surcroît des qualités littéraires certaines, on lit avec passion les aventures de ces hommes et ces femmes aux prises avec ce que James Joyce appelait « le cauchemar de l’histoire ». La Tentation de la défaite raconte où peut mener l’amour du calme et du confort dans des démocraties développées qui veulent croire que la guerre ne les concernera plus jamais. Qu’on en partage ou non le pessimisme, la lecture de ce livre s’impose.

http://www.institut-defense-democratie.net/article.php3?id_article=217

La Tentation de la défaite

Ca a l’air pas mal comme bouquin. la dernière phrase du commentaire “La Tentation de la défaite raconte où peut mener l’amour du calme et du confort dans des démocraties développées qui veulent croire que la guerre ne les concernera plus jamais. ” me rappelle les accords signés par le gouvernement français avec hitler juste avant la seconde guerre mondiale…

Les méfaits de l’intranet…

Le juge contraint BioIndusPlus a fermer son intranet 

BioIndusPlus, l’un des acteurs du bio alimentaire industriel, a été contraint par le juge Croquette d’interdire à ses salariés l’accès à l’intranet durant la semaine de 20 h à 8 h. Les 5000 salariés en poste en France ne pourront également plus accèder à la “matrice” durant les WE. Même punition pendant les congés. Cette décision de justice s’accompagne d’une obligation pour l’entreprise de dispenser un programme de resocialisation extra professionnel obligatoire pour les salariés les plus accros au réseau de l’entreprise.

Une décision qui tombe après une série de 7 suicides en l’espace de 6 mois. Si 95% de ces suicides ont eu lieu en dehors des locaux physiques de l’entreprise, 100% ont été qualifiés d’accidents du travail.

Après audit des serveurs, la branche réseau de l’inspection du travail a en effet constaté que 80% des salariés de BioIndusPlus passaient en moyenne 2 heures chaque soir à travailler sur l’intranet depuis l’externe. Ils étaient 20% à passer plus de 10 heures sur l’intranet au cours du WE. Les 7 suicidés passaient en moyenne 50 heures par semaine sur l’intranet depuis des accès distants, en dehors des plages horaires de travail officielles. 90% avait divorcé au cours des 12 derniers mois.

Le juge a considéré que la dernière mesure prise par la direction pour conjuguer cette vague de suicide professionnel relevait de la “fumisterie”.
BioindusPlus avait en effet décidé de fermer les portes, physiques, de l’entreprise à 19H pour ne les ouvrir qu’à 8h30.
Impasse au niveau de l’intranet.

http://www.zdnet.fr/blogs/2007/11/06/le-juge-contraint-bioindus-a-fermer-son-intranet/

Démocratie directe

Quelques pistes sur la démocratie directe en quelques sites.

Un site très gaulois: http://lautbry.tripod.com/democratiedirecte/

Un site plus officiel : http://www.assemblee-nationale.fr/site-jeunes/documentation/democratie.asp

Un site engagé : http://www.ddfrance.com/comment.html

Ce qu’en dit wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie_directe

Un article qui nuance tout ça : http://www.monde-diplomatique.fr/1996/09/MARTI/6064.html

A ton clavier!!!

Je hais Adam Smith

Ca y est , j’ai trouvé l’origine de tous nos maux, l’homme qu’il faut écarteler, crucifier, désintégrer, télé porter en enfer, effacer des livres d’histoire.

ah j’oubliais!!!! , brûler tous ses livres

Cette engance de satan, cette incarnation du mal absolu c’est adam Smith.

Quand je le lis, je le trouve d’une modernité extraordinaire. On dirait un ultra libéral du XXI siècle

Je rentre pas dans les détails, on regardera ensemble sont texte. Je crois même que je vais aller chercher sur le net d’autres extraits de ses propos obscènes.

Sinon, pour être plus sérieux, l’introduction du numéro du point ou ton propre discours comme quoi le mot libéral est mal compris me semble quelque peu exagéré.

Pour le libéralisme politique avec leurs gentilles idées un peu naïves, ça me convient. Je ne sais pas si ça peut nous être toujours aussi utile aujourd’hui qu’au XVIII / XIX siècle . Notre société d’aujourd’hui est fondé sur leurs principes, il reste donc qu’à garder les choses dans l’état. Il nous faut donc aller chercher ailleurs les axes d’amélioration.

Par contre pour le libéralisme économique la connotation négative du mot est tout a fait méritée.
Je n’ai lu pour l’instant que les textes sur le XVII et XVIII siècle et déjà je suis en profond désaccord sur leur modèle de société.
Je vais arriver à la lecture des siècles suivants et je crains le pire.

Bon on reparle de tout cela dans le détail.

La carte vitale 2: déjà obsolète ?

http://zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39363885,00.htm

Pfff …. C’est vraiment n’importe quoi ! Et dire que mes impots servent aussi à ca …

Je vais tenter de trouver un job au gouvernement. Par exemple comme grand gourou de la sécurite informatique. mes outils ? Un avocat ! Dés que qq’un trouve qu’il n’y a aucune sécurité je le poursuit !