La solitude des nombres premiers

Aux premiers abords, avec un titre pareil on penserait à des maths avancés ou de la physique quantique mais il n’en est rien.

La solitude des nombres premiers

Il s’agit en fait du titre d’un film (dramatique) sur deux personnes (Mattia et Alice) ou devrais je dire deux destins, marqués par des événement difficiles et que nous somme invités à suivre à travers des périodes (1984, 1991, 1998, 2007) de leur existence.

Le film est inspiré du livre de Paolo Giordano qui a reçu le prix Strega 2008 (déjà vendu à plus d’un million d’exemplaires).

L’éditeur résume ce roman par ces quelques phrases:

Les nombres premiers ne sont divisibles que par 1 et par eux-mêmes ; soupçonneux et solitaires, certains possèdent cependant un jumeau dont ils ne sont séparés que par un nombre pair. Mattia, jeune surdoué, passionné de mathématiques, en est persuadé : il compte parmi ces nombres, et Alice, dont il fait la connaissance au lycée, ne peut être que sa jumelle. Même passé douloureux, même solitude à la fois voulue et subie, même difficulté à réduire la distance qui les isole des autres. De l’adolescence à l’âge adulte, leurs existences ne cesseront de se croiser, de s’effleurer et de s’éloigner dans l’effort d’effacer les obstacles qui les séparent. Paolo Giordano scrute avec une troublante précision les sentiments de ses personnages qui peinent à grandir et à trouver leur place dans la vie. Ces adolescents à la fois violents et fragiles, durs et tendres, brillants et désespérés continueront longtemps à nous habiter.

Les avis sont très contrastés, ce qui inquiète un peu c’est qui a fait parti de la sélection officielle du 67ème festival international du cinéma de Venise 2010, c’est pas toujours un signe que le film soit facilement abordable …

… à suivre donc.

 

 

Facebook censure une oeuvre de Gustave Courbet!

Frode Steinicke, un utilisateur danois de facebook (le réseau social en ligne) a vu son compte désactivé. Il avait utilisé comme photo de profil la célèbre toile de Gustave Courbet, L’origine du monde.

L'origine du monde
L'origine du monde

Cette toile, qui représente un sexe féminin, enfreint apparemment le règlement qui interdit la mise en ligne de contenu « incitant à la haine ou à la violence, menaçants, à caractère pornographique ou contenant de la nudité ou de la violence gratuite ». <… sans commentaires …>

Après que l’utilisateur ait présenté ses excuses et affirmé ne pas savoir être en infraction, le site a réactivé sont profil. Ce qui peut paraître étrange c’est qu’une page Facebook du nom de L’Origine du monde permettant de découvrir le tableau existe depuis longtemps  et n’a jamais été supprimée.

PS:  Il n’aura pas échappé à votre perspicacité que l’image d’illustration n’est pas l’œuvre originale  …