À la découverte du kendo

Voilà, je me lance …

Je vais faire un cour d’essai ce lundi, alors je me suis dit que je pouvais partager avec vous ces quelques vidéos 😉

(quelques mintues chacune)

1er épisode : les origines du kendo

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/K-G16E_eAGs" width="425" height="344" allowfullscreen="true" fvars="fs=1" /]

2e épisode : l’équipement du kendoka

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/EbugJL_NtOE" width="425" height="344" allowfullscreen="true" fvars="fs=1" /]

3e épisode : l’entraînement

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/j2SWcFtGgFY" width="425" height="344" allowfullscreen="true" fvars="fs=1" /]

4e épisode : l’esprit du kendo

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/PmMbxVu91JQ" width="425" height="344" allowfullscreen="true" fvars="fs=1" /]

Sphère

Non, il ne s’agit pas d’un remake du film (quoi que …) mais d’une technologie micro$oft amusante …

01.net

Cela ressemble à une boule de cristal… mais c’est un prototype d’ordinateur imaginé par les chercheurs de Microsoft Research. Constitué d’un écran tactile, Sphère se pilote avec les mains… Les ‘madame Irma’ vont enfin pouvoir voir quelquechose dans une boule …

Le nu mérite qu’on s’y attarde

Décidément, l’industrie cinématographique fait beaucoup parler d’elle en ce moment…

Après les tentatives désespérées de traquer ceux et celles qui regardent une œuvre numérique originelle sans l’avoir payée, on serait en droit de se demander ce qu’est un oeuvre originelle…
Peut on parler de copie conforme lorsque la qualité diffère?
Si on prend par exemple un tableau et qu’on en fait une photo, doit on être poursuivit par Hadopi pour piratage?

Le plus cocasse, je pense, c’est quand l’œuvre est numériquement déjà retouchée… est ce de l’auto piratage?

Pour exemple on pourra citer le film “Machete” avec jessica Alba.
Si l’on verra bien Jessica Alba nue sous la douche à l’écran dans une des scènes … lors du tournage du film, l’actrice n’a jamais été dans le plus simple appareil ! Merci à qui ? A la technologie numérique, bien sûr, qui a permis d’effacer ses sous-vêtements afin qu’elle apparaisse entièrement nue …

Doit on considérer qu’un film qui s’est fait retouché est une copie ou un original ?
S’il y a alors nécessité d’avoir une référence du produit à un temps donné qui servira de base à la comparaison,
le fait d’incruster des sous titres produit il une copie ou est ce une œuvre différente?
La comparaison est à rapprocher de celle des logos (déposés) des marques.

Vous prenez par exemple une pomme que vous croquez et prenez en photo, est  ce une contrefaçon ?