Pourquoi Facebook ne remplacera jamais un Blog

Suite aux remarques de cento sur la « ringardise » de l’outil blog et l’effort « important » demandé pour y publier des articles, je me suis dit que le débat devait se poursuivre ici.

La question est donc : Est ce qu’à l’heure de Facebook et twitter , les blogs sont devenus obsolètes ?

L’aspect de accessibilité technique est tout de suite à écarter dans la mesure ou des outils comme WordPress (que nous utilisons pour ce blog) sont, au travers d’extensions ou d’applications dédiées, accessibles de tous les types de terminaux existants (Iphone, Androphone, Ipad, …)

Il n’y a donc pas  plus de limitations techniques à l’accès à un Blog qu’à l’accès à Facebook ou twitter.

Revenons maintenant au contenu, ou plus précisément à la nature des infos que nous voulons partager.

Facebook et twitter vont me permettre de savoir en temps réel que le petit dernier de ma cousine a été vacciné et  qu’il a beaucoup  pleuré.
Un blog permettra à ma cousine de partager avec moi ses doutes sur la nécessité de ce vaccin et en argumentant ses idées et en étayant son avis de liens sur le web d’opposants à la vaccination.

Dans le premier cas je pourrais clicker sur le bouton « j’aime » dans Facebook pour montrer à ma cousine ma compassion pour son fils. Je me fendrais peut  être même  d’un message à haute valeur littéraire du genre « Oooh , ben il avait bien du malheur le bidounou !!! »

Sur le blog, en tant que grand défenseur de Pasteur et des ses continuateurs j’expliquerais à ma cousine pourquoi elle a bien fait de vacciner son fils et pour donner un peu d’autorité à mon propos j’ajouterais une vidéo d’un grand professeur de médecine qui nous vendrait tous les bienfaits du  bon vaccin sur les petits.

Au travers de cet exemple bien pratique, on comprend bien pourquoi l’un ne remplace pas l’autre. L’instantanéité, la spontanéité  sont dans le premier cas mis en avant. Je partage une tranche de vie avec les gens que j’aime.
Bon pour ma part , j’ai encore du mal à être convaincu de la qualité de cette communication. Je crois que le téléphone donne un contact plus sincère et plus humain que cette « diffusion d’info asynchrone ».
La plus value est bien sur l’image, je peux partager instantanément mes photos et mes vidéos. Si les systèmes de téléphonie avec vidéo de type skype se démocratisent, même cette avantages s’évapore.

Pour le blog , nous ne sommes pas dans la même échelle de temps. J’ai une information ou un sujet qui me teint à coeur et dont j’aimerais bien discuter avec  mes amis.

Comme le sujet m’intéresse, j’ai déjà réfléchis et le blog va me permettre de partager cette information AINSI que mes réflexion sur le sujet avec mes amis.  Partager une URL ou un extrait de blog, c’est un premier pas, mais il ne prend de la valeur que s’il s’enrichit de mes commentaires.

Donc je suis d’accord qu’écrire un article sur un blog peut demander bien plus de temps et d’effort que de poster un tweet. Mais c’est ce qui fait sa valeur.

Pour ma part je dirai même que je préfère prendre 30 minutes à écrire un article sur un blog , que de perdre même 1 minute à mettre à jour mon statut sur Facebook.

Donc messieurs les contributeurs au travail !

Comme le dit ce blogger (http://avc.blogs.com/a_vc/2008/04/the-difference.html):
The blogging revolution is the adult social network whereas Facebook style social networking is for teens and college kids.
Avec cette courbe qui montre la progression comparés des visites sur les deux sites
Fb_vs_wp

Déjà publié le 5 July 2010

Le droit de réponse en ligne

Il est enfin arrivé : le Décret n° 2007-1527 du 24 octobre 2007 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne et pris pour l’application du IV de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique (J.O n° 249 du 26 octobre 2007 page 17555 texte n° 29)

Vous le trouverez ici : sur legifrance

Sa rédaction est intéressante et instaure plusieurs différences avec le droit de réponse classique tel qu’il était prévu dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse : sur legifrance

Et pour faire bonne mesure, autant ajouter un autre texte indispensable : la loi du 21 juin 2004 sur la confiance dans l’économie numérique, sur legifrance

Pour mémoire, le droit de réponse classique est obligatoire et non-discrétionnaire : « Le directeur de la publication sera tenu d’insérer
dans les trois jours de leur réception, les réponses de toute personne
nommée ou désignée dans le journal ou écrit périodique quotidien sous
peine de 3750 euros d’amende sans préjudice des autres peines et
dommages-intérêts auxquels l’article pourrait donner lieu.
« 

Continuer la lecture de « Le droit de réponse en ligne »

Déjà publié le 7 November 2007

COMMENT JE DEPENSE MON ENVELOPPE DE FRAIS PARLEMENTAIRES

C’est ainsi que je pourrai parler, dans quelques années, une fois devenu député …

5838 euros net plus tous les avantages liés à la fonction ce qui porte à une rétribution globale autour des 13000€ avec pour 5 ans de cotisation, 5 ans offerts pour la retraite…

J’ai 40 ans, le temps de m’y mettre et je serai un retraité à l’aise financièrement…

Dans ma société (PME de 10 personnes), le dernier DG etait rémunéré environ 10000€ avec des objectif à atteindre …

Sur le blog de René Dosière (député PS), le sus cité y explique comment il dépense ‘son enveloppe’ et comment une quantité d’argent publique finit dans la poche d’une minorité … report?

Le poste me plait bien. Si une place de député se libère … je suis preneur !