Sublimer le divin!

Chronique-de-Cécile-Ladjali-01.03.20a (durée 3 m)

C’est assez amusant de l’entendre dire que nos contemporain recherche le divin, comme si il pouvait leur manquer! Car cela sous entend qu’il existe et qu’il nous est indispensble. Alors que le sport est plutot la sublimation de notre violence. Moins sublimé que la peinture ou la musique mais c’est déjà de la violence redirigée et contenue pour la rendre socialement acceptable. Après plus on a du mal à sublimer, plus on se tourne vers de la violence comme les romains avec leurs jeux d’arène et nous avec nos séries télé sur leurs jeux d’arène ;-)!

Ce contenu a été publié dans société, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Sublimer le divin!

  1. job dit :

    Ouais bof !!
    Je n’entends rien de très original, ni de très fouillé

  2. Cento dit :

    Justement je trouvais cela suspect de sous entendre que l’humanité est en manque de divin comme si cela était une évidence.

  3. Belbo dit :

    Attention, la chroniqueuse ne parle pas de divin mais de sacré. C’est ce qu’a étudié Régis Debray : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gis_Debray

  4. Cento dit :

    Très interessant ce Régis Debray. Faudra que tu m’en parles plus la prochaine fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *