Scénarii catastrophes pour 2030 : le rapport Meadows

En parcourant le net je suis tombé sur ça :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/05/25/la-croissance-mondiale-va-s-arreter_1707352_3244.html

 

Puis de fil en aiguille, je suis tombé sur ce document qui décrypte assez précisément le fameux rapport Meadows :

http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html

 

et enfin sur ça qui semble montrer que jusqu’à présent, le modèle mathématique est dans le vrai.

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-paul-baquiast/080412/1972-2012-le-club-de-rome-confirme-la-date-de-la-catastrophe

 

Si j’en crois donc ce que je lis : dans 20 à 30 ans, donc de notre vivant, nous allons assister à l’effondrement du système tel que nous le connaissons et à une chute brutale de la population en même temps qu’à une baisse du niveau de vie.

Ceux qui le pourront défendront par les armes leurs prérogatives et commencent d’ores et déjà à s’y préparer :

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/12/23/la-planete-en-2030-vue-par-les-services-de-renseignement-americains/#xtor=AL-32280270

Pour prolonger une émission sur France cul :

http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-1ere-partie-pourquoi-ne-prend-on-pas-au-serieux-le-scenario-de-l-effondreme

Christophe.

Ce contenu a été publié dans consommation, écologie, Economie, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Scénarii catastrophes pour 2030 : le rapport Meadows

  1. job dit :

    Comme nous n’avons pas su profité de la fin du monde du 21 décembre dernier, tu nous propose de remettre le couvert avec un scénario plus sophistiqué. 😉
    Plus sérieusement , je vais me plonger dans ces lectures car il y a de quoi faire.
    Je voudrais éviter que tes références rejoignent la longue listes de » ces documents que 99% des personnes qui le citent n’ont pas lu » (site http://www.manicore.com)

    • Sushi dit :

      Autant je trouvais la précédente annonce de fin du monde totalement farfelue, autant celle-là me parait largement plus vraisemblable. Du reste, il ne s’agit pas d’une fin de l’humanité, puisqu’elle sera toujours là mais d’un effondrement de système, ce qui n’est pas uniquement porteur de choses dramatiques en fait.
      Par ailleurs, elle vient donner une forme d’explication à l’interrogation que je me fais depuis quelques temps quand à l’inaction généralisée des gouvernants du monde entier quand à la question de l’environnement et des conséquences de la pollution pour l’avenir. Et si, c’était tout simplement parce qu’ils savaient que l’effondrement est pour bientôt et que les solutions à mettre en oeuvre pour l’éviter sont insusceptibles d’être mises en oeuvre en l’état actuel du monde et de son système géo-politique?
      Ils se contentent donc d’être les gestionnaires au jour le jour ou plutot à l’élection l’élection, des affaires courante en attendant que ça se casse la gueule, ce à quoi ils ne peuvent pas grand chose en l’état.

  2. job dit :

    Ca y est j’ai suivi tous les liens que tu proposais. Je suis impressionné par le savoir faire de ces scientifiques qui ont si bien modélisé ces 30 dernières année. Si ce n’était pas un peu injurieux pour des scientifiques on pourrait parler de leur clairvoyance.
    Par ailleurs je partage ton questionnement sur l’attitude de ceux qui nous gouvernent . Ils ont depuis longtemps toutes les informations pour comprendre ou nous allons et globalement ils ne font rien.
    Un premier réflexe populiste me pousserait à croire que leur avidité de pouvoir et d’argent les fait réfléchir à très court terme, mais c’est une explication trop courte et trop simple. Ne serait ce que par mégalomanie, certains d’entre eux rêvent sans doute délaisser un nom dans l’histoire. Alors quoi ?
    Peut-être que comme tu le suggère, ils sont conscients que dans l’état actuel des choses il est très difficile d’agir. Lorsque la situation se sera suffisamment détérioré que chacun pourra au quotidien ressentir les conséquences de tous ces changements, alors ils auront les mains libres pour agir et imposer aux populations . Ce scenario risque de s’accompagner d’une démocratie réduite ou pire de guerres.

    A propose de modèle mathématiques, vous ne pouvez pas rater le dernier « canular «  de nos chers économistes qui est à l’origine de tous les plans de rigueur à la mode.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/hubert-huertas/090113/extraordinaire-lausterite-est-une-erreur-mathematique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *