Quand les plus grandes utopies deviennent réelles.

Si je vous dis que le monde vivra mieux sans bombes atomiques, qu’il faut militer pour « un monde libéré des armes nucléaires »  « A World Free Of Nuclear Weapons » en anglais, vous aller me prendre pour un doux reveur, un baba cool égaré au XXI ème siècle.

Que neni, tout cela est bien réel et c’est pas specialement des poètes qui s’y collent

Dans une tribune publiée le 4 janvier dans The Wall Street Journal, quatre anciens hauts responsables américains, les anciens secrétaires d’Etat Henry Kissinger et George Shultz, l’ancien secrétaire à la défense William Perry et l’ancien président de la commission des forces armées du Sénat Sam Nunn, appellent les Etats-Unis à tout faire pour l’élimination des armes nucléaires. Sous le titre « A World Free Of Nuclear Weapons » , les quatre responsables rappellent que « les armes nucléaires ont été un élément essentiel pour maintenir la sécurité internationale durant la guerre froide car elles étaient un élément de dissuasion ». Mais, désormais, « il est loin d’être certain que nous pouvons reproduire le vieux modèle soviéto-américains de la « destruction mutuelle assurée », avec le nombre croissant d’ennemis à travers le monde pouvant devenir des puissances nucléaires, sans accroître considérablement le risque d’utilisation des armes nucléaires ».

Les quatre responsables appellent les Etats-Unis à « un effort intensif avec les dirigeants des pays possédant l’arme nucléaire pour faire de l’objectif d’un monde libéré des armes nucléaires un but commun. Une telle entreprise commune (…) devrait permettre d’accroître le poids des efforts actuels pour éviter l’émergence d’une Corée du Nord ou d’un Iran atomique ». Parmi les mesures proposées : réduire le nombre d’armes nucléaires dans chaque pays : éliminer les armes atomiques destinées à être utilisées sur le champ de bataille ; bannir progressivement le commerce civil d’uranium hautement enrichi ; etc.

D’après Michel Rocard la Grande Bretagne et le Chine ne serait pas contre

rocard_fin_nucleaire-france-culture-21042008

À propos de job

Job assis sur son fumier
Ce contenu a été publié dans audio, Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quand les plus grandes utopies deviennent réelles.

  1. Cento dit :

    Je serais intéressé à connaitre le dessous de l’affaire! Comme le suggère la carricature, il y a même une certaine mauvaise foi. Donc, tel le Colombo de la politique, je cherche toujours à qui profite le crime. Et là il est clair que les grandes puissances nucléraire veulent se le garder pour elles toutes seules. Surtout que même le nucléaire civile risque de nous faire concurence! Et oui, l’uranium provient de mines africaines. Que se passera-t-il quand il n’y aura plus assez d’uranium pour tout le monde???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *