Peut-on penser la mort ?

Peut-on penser la mort

Plan détaillé :

I LA MORT EST UN QUADRUPLE SCANDALE POUR LA PENSEE : Elle est l’impensable

1. Scandale logique : on n’en fait pas l’expérience : Epicure

2. Scandale moral : la souffrance du deuil est incommunicable : Augustin

3. Scandale épistémologique : « la science n’a rien à nous dire » : Husserl

4. Scandale métaphysique : l’on ne peut rien dire de ce qui n’est pas : Parménide

Transition :

Réfutation des quatre premiers arguments. De la pensée scandalisée à la pensée déterminée.


II LA MORT EST DETERMINABLE UNIVERSELLEMENT EN SON CONCEPT :

Elle est un objet spéculatif

  1. 1. La séparation : physique, morale, psycho-physique, métaphysique
  2. 2. La fin : absence et achèvement
  3. 3. L’imminence pure : l’horizon qui délimite toute expérience
  4. Synthèse

Transition :

La détermination conceptuelle oblige à une méditation. La pensée doit changer de registre pour pouvoir élucider l’énigme. Penser la mort, c’est l’accepter et ne pas s’en excepter.

III LA MORT EST L’IMPENSE QU’IL NOUS FAUT SANS CESSE MEDITER C’EST-A-DIRE INTERIORISER :

Il faut consentir à la mort pour bien vivre

  1. 1. La mort est une énigme : distinction entre « énigme », « question » et « problème »
  2. 2. Recueillir et intérioriser l’énigme : l’expérience de la foi et de la prière
  3. 3. Contempler et magnifier l’énigme : l’expérience d’art
  4. 4. Aimer l’énigme : parvenir à croire en ce que l’on sait : faire sienne sa mort

Conclusion : l’objectivation et l’universalisation de l’expérience nous conduisent naturellement à une méditation par où la pensée se découvre comme puissance d’accueil et de recueil de l’expérience. La mort est énigme et non pas problème pour la pensée : elle donne infiniment à penser et donc paradoxalement à vivre.

Invité(s) : Pierre Dulau, agrégé et docteur en philosophie.

 

SOURCE : France culture

Déjà publié le 27 June 2011

Ce contenu a été publié dans philo, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Peut-on penser la mort ?

  1. Sushi dit :

    Aouch je n’aurais pas eu une très bonne note moi…

  2. job dit :

    Bon ben j’ai essayé deux fois de suite mais je reste étanche à ce genre de truc.
    J’arrive pas à les suivre tous les deux dans leurs raisonnements .
    Cela me semble pas tenir la route.

    Je n’ai sans doute pas assez pratiqué la dissertation 😉

  3. Cento dit :

    Dommage pour une fois que je les trouvais compréhensibles…

  4. Belbo dit :

    Y’a un lien avec ton post précédent (Hard) ? Après Eros, Thanatos ? 😉

  5. Cento dit :

    Oui bien vu 😉 .
    Bon je retourne à Eros pour le suivant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *