Le nu mérite qu’on s’y attarde

Décidément, l’industrie cinématographique fait beaucoup parler d’elle en ce moment…

Après les tentatives désespérées de traquer ceux et celles qui regardent une œuvre numérique originelle sans l’avoir payée, on serait en droit de se demander ce qu’est un oeuvre originelle…
Peut on parler de copie conforme lorsque la qualité diffère?
Si on prend par exemple un tableau et qu’on en fait une photo, doit on être poursuivit par Hadopi pour piratage?

Le plus cocasse, je pense, c’est quand l’œuvre est numériquement déjà retouchée… est ce de l’auto piratage?

Pour exemple on pourra citer le film « Machete » avec jessica Alba.
Si l’on verra bien Jessica Alba nue sous la douche à l’écran dans une des scènes … lors du tournage du film, l’actrice n’a jamais été dans le plus simple appareil ! Merci à qui ? A la technologie numérique, bien sûr, qui a permis d’effacer ses sous-vêtements afin qu’elle apparaisse entièrement nue …

Doit on considérer qu’un film qui s’est fait retouché est une copie ou un original ?
S’il y a alors nécessité d’avoir une référence du produit à un temps donné qui servira de base à la comparaison,
le fait d’incruster des sous titres produit il une copie ou est ce une œuvre différente?
La comparaison est à rapprocher de celle des logos (déposés) des marques.

Vous prenez par exemple une pomme que vous croquez et prenez en photo, est  ce une contrefaçon ?

Ce contenu a été publié dans Informatique, société, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le nu mérite qu’on s’y attarde

  1. job dit :

    Eclos , je vois que tu es passé maitre dans l’art se saisir notre attention. Le sujet est sérieux mais traité avec « charme »
    Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *