Le culte des amateurs

Andrew Keen, , a publié début juin un brûlot, The Cult of the Amateur. Le sous-titre s’avère on ne peut plus clair : Comment Internet tue notre culture.

Dans un article publié en février 2006 dans The Weekly Standard, il partait en guerre contre le Web 2.0 en écrivant que le «grand mouvement utopique de notre ère contemporaine a son siège dans la Silicon Valley»

Voir l’article complet sur Libération.fr .

——————-

Alors qu’il y a un salon français de promotion de ces technologies du web , il aura suffit qu’elle se fédérent sous ce fameux nom passe partout de « web 2.0 » pour déclencher la polémique…

PS: Si vous vous sentez l’âme d’un geek, faites un tour sur la chaîne techno, c’est épatant!

Déjà publié le 29 December 2007

Ce contenu a été publié dans Informatique, science, vidéo, Web, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le culte des amateurs

  1. job dit :

    A la lecture de l’article, j’ai l’impression qu’ Internet est un parfait bouc émissaire pour des maux qui ne lui doivent pas grand chose.
    Quand je regarde le Web, j’y vois principalement un chaos culturel et éthique. J’observe le vol rampant de la propriété intellectuelle, le plagiat, la pornographie extrême, le spam incessant et l’inanité intellectuelle
    Le chaos culturel est un concept un peu trop abstrait pour vouloir dire quelque chose. Le plagiat n’est pas un mot inventé pour le web. Quand à la pornographie extrême, qu’est ce donc? aurions nous de pratiques sexuelles inconnues des générations précédentes.
    Je crois que ce monsieur ce fait de l’argent en nous demandant de confondre l’outil et l’ouvrier et en "surfant" sur l’éternel refrain du "tout fout le camp", c’était mieux avant.
    Je suis sur que l’on pourrait retrouver des articles similaires sur l’arrivée de la musique rock dans les années 60 qui pourrissait la jeunesse.

  2. eclos dit :

    C’est fou ce que l’inconnu fait peur ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *