Le choc des égoïsmes par l’ex mediateur de la république

Je vous invite à écouter ces 10 minutes d’interview de jean Paul Delevoye

membre de L’UMP ex médiateur de la république (le poste a été supprimé depuis)

J’ apprecie particulièrement la franchise et la simplicité de son discours.

Première partie (10′) invite d’inter

La même chose en vidéo si vous preferrez

Jean-Paul Delevoye par franceinter

Quelques points que je retiens :

  • les français ne croient plus au destin collectif de la France, ils croient à leur reussite individuelle, à leur bonheur personnel.
  • 1955 : La fracture sociale : je veux vivre avec l’autre
    2007 : La sécurité : j’ai peur de l’autre
    2012 :« Si aujourd’hui 2012 n’est pas réflexion collective sur le vivre ensemble et le chacun pour soi on risque d’avoir une remise en cause de tout ce qui faisait la force collective de la France”.
  • La frontière n’est plus entre la droite et la gauche mais entre ceux qui récusent ou non la mondialisation
  • Refus de l’administration et de l’état : L’école ne sait plus former,  les stages ne forment à rien alors je cherche des voies parallèles
  • ( A NE PAS RATER à la 8 minutes) à Les sociétés sont gérées par 3 grands sentiments : L’ esperance , la peur ou l’humiliation … les droites exploitent les peurs, les gauches les humiliations ….

Dans cette seconde partie (13 ‘)

Mediateur de la republique

Si vous êtes pressé vous pouvez aller directement à la 6′ .

Quelques points que je retiens :

  • Basculement du citoyen en consommateur
  • Je veux pas que le juge soit juste, je veux que le juge fasse mal a celui qui m’a fait mal. Je veux pas que le prof soit bon, je veux qu’il mette 20 à mon gamin.
  • Ce qui est important c’est de gagner un électeur même si on perd un citoyen.
  • Société qui bascule des convictions aux émotions

Le site du médiateur : ici

 

 

À propos de job

Job assis sur son fumier
Ce contenu a été publié dans audio, Politique, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le choc des égoïsmes par l’ex mediateur de la république

  1. Cento dit :

    « Ce n’est pas le comptable qui doit prendre le pas » (6’30 ») : tout est dit!

  2. Cento dit :

    « On construit une société sur le sable des émotions au lieu du ciment des convictions »

  3. Belbo dit :

    Intéressant, j’ai l’impression qu’il fait une bonne synthèse de la situation actuelle. Le gars qui se fait supprimer son allocation par un ordinateur parce-qu’il a 1€ d’intérêts dans l’année est le symptôme d’une société déshumanisée… Les 21e siècle sera … ou ne sera pas (remplir les blancs avec ce que vous voulez…;-) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *