La gueule de l’emploi et les conséquences de sa diffusion.

Il y a quelques jours de cela un documentaire assez fort sur les méthodes de recrutement d’un cabinet mantadé par le Gan pour sélectionner des commerciaux, était diffusé à une heure extrêmement tardive sur France 2. Avec un peu de débrouillardise on peut encore le trouver sur le net.

Ce documentaire a créé une onde de choc parmis les journalistes qui ont pu en parler et pas mal d’indignation chez ceux qui ont pu le visionner.

Voir notamment l’emission service public sur france inter. http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=184071

Figurez-vous qu’un internaute a décidé suite à cette émission de mener une sorte d’action punitive en diffusant sur un site pas encore interdit à ce jour (qu’on peut trouver de manière très simple du reste mais je ne l’ai pas dit…), les noms et coordonnées des recruteurs indignes du documentaire.

Voir l’article de l’express à ce sujet :

http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/un-site-anonyme-s-en-prend-aux-recruteurs-de-la-gueule-de-l-emploi_1040179.html

Pour ma part je pense qu’il serait de meilleur ton de boycotter le Gan mais bon, je trouve que l’internaute en question a pas mal de courage. Il risque en effet, des poursuites en diffamation et en atteinte au respect de la vie privée.

Il n’empêche, même si la méthode est critiquable, je ne peux m’empêcher de ressentir un certain bien être et un certain sentiment de plaisir à imaginer la gueule (justement) des recruteurs qui ont vu leurs coordonnées s’afficher sur le net… Mais bon c’est mal. Je reconnais…

Sushi.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Economie, Non classé, société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La gueule de l’emploi et les conséquences de sa diffusion.

  1. job dit :

    A un jour prêt on pouvait encore le voir sur le site de France 2.
    Dommage 🙁

  2. Sushi dit :

    Google et le protocole bit torrent sont tes amis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *