L’ open space m’a tuer (sic)

Je suis tombé l’autre midi sur ce reportage de France Culture qui est extraordinaire.

Ces deux auteurs , consultants informatiques, racontent leur vie. En les écoutant j’ai l’impression que c’est mes collègues et que c’est ma vie qu’ils décrivent.

Quelques points forts de ce reportage où tout est bon:

  • Découverte de l’open space: « C’est quand même bizarre, car même quand j’étais étudiant quand je voulais travailler je devais m’isoler pour être efficace »
  • Open space : « On ne se rend pas compte au début, mais il y une sorte de hierachie entre le salariés en fonction de la place de l’écran… ceux qui sont coté couloir, on voit leur écran …  et encore mieux, ceux qui sont dos au mur côté fenêtre sont ceux qui ont le plus d’expérience.. »
  • L’open space doit fluidifier la circulation de l’info : Quand un collègue à 5 mètres a le casque sur les oreilles vous lui envoyez un mail pour communiquer avec lui. De plus cela permet de se couvrir, car même si l’ambiance doit être cool , il faut toujours tracer l’ échange »
  • les mails : Il faut aller très vite , on prend plus le temps de corriger les fautes on utilise des abréviations anglaises pour ne pas perdre de temps  ex:FYI.
  • Les grandes blagues de l’open space: « Tu prends ton après midi à un collègue qui part à 18h00  ou c’est pour quand ce dossier . C’était pour hier ! »
  • Le retour de vacances : la phrase à ne pas oublier : » J’ai 350 emails c’est l’enfer » « Mes vacances à l’autre bout du monde étaient super géniales »
  • Positive attitude: Il faut toujours être positif, avoir l’air enthousiaste, être COOL
  • La photo des enfants: Montre qu’on est un père idéal et aussi permet de justifier de partir plus tôt pour aller chercher son gamin
  • Il faut consacrer du temps à se construire une réputation, se construire un personnage qui apparait communiquant, qu est ouvert au autres. Faut faire des blagues, même si on a pas le temps faut prendre le temps.
  • On passe beaucoup de temps à communiquer sur ce qu’on fait.
  • « On me reprochait : on ne parle pas assez de toi. Mes clients étaient satisfais mais cela ne suffisait pas , il fallait être un bon comédien ».
  • Ce qui compte c’est votre « savoir être » et plus votre « savoir faire »

Allez j’arrête, je vous laisse vous faire votre propre opinion.

open space 1 (30 minutes)

et la deuxième partie et l’histoire d’une consultante marketing dans le monde internet.

open space 2 (30 minutes)

c’est fini

Déjà publié le 26 November 2008

À propos de job

Job assis sur son fumier
Ce contenu a été publié dans audio, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’ open space m’a tuer (sic)

  1. Cento dit :

    Ah bon? C’est pas le fonctionnement normal? On m’aurait menti à l’insu de mon plein gré ?! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *