Débat sur le spatial de défense et les Vols habités

Discussion. Résumé des interventions des assistants

1 Il faut mobiliser la conscience citoyenne. Faire comme on fait les scientifiques avec le collectif Sauvons La recherche. Il faudrait imaginer un collectif Sauvons l’Espace.
2 Le Cnes et l’Esa font de gros efforts pour faire connaître les programmes, y compris aux scolaires. Mais cela ne touche pas encore le grand public.
Il faudrait des séries TV, des films et des romans mettant en scène des héros européens.
3 On ne sait pas vendre l’espace comme un produit grand public. Il faut y réfléchir d’urgence.
4 Les colloques et communications sur ces sujets intéressent toujours beaucoup de monde, de toutes horizons politiques, comme celui conduit à Toulouse le 29 septembre 2006 par l’association Paneurope. Mais il faudrait les décliner avec des produits dérivés.

http://www.automatesintelligents.com/manif/2007/rapportespace.html

J’ai mis en rouge cette phase extraordinaire! Nos députés préconisent d’utiliser l’influence de la télé, du cinéma et de la litérature pour pousser le grand public (pas si grand que ça visiblement car on le traite comme un enfant) à adérer au budget nécessaire à la conquête spaciale. Ca va nous changer des femmes au foyer désespérées!!!

Déjà publié le 4 December 2007

Ce contenu a été publié dans science, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Débat sur le spatial de défense et les Vols habités

  1. job dit :

    Tu es peut être un peu dur avec ces pauvres députés. Vouloir utiliser les média pour populariser une cause, ne te transforme pas sur le champs en Goebbels.

    Alexandre Dumas a fait sans doute plus pour la connaissance de l’histoire par les français du XIX siècle que ses contemporains historiens.

    Je ne parle même pas de Jules Verne qui est à l’origine de plus d’une vocation de scientifique.

    J’ajouterai même qu’avant de faire des séries sur la conquête spatiale, on pourrait en faire sur la défense de la planète en danger …

    Je reconnais que le scénario est pas obligatoirement facile à trouver, mais bon des mecs comme Nicolas Hulot ont bien réussi à vendre à TF1 Ushuia.

  2. Cento dit :

    Oui en fait mon coté machavelien est complètement d’accord avec nos chers députés. Je suis complètement pour une mythologie scientifique avec ses héro(ine)s et ses grands idéaux. D’ailleurs je trouve triste le peu de considération envers la science qui est donné en exemple dans les médias actuels. Alors que la technologie envahie notre quotidien, on ne poussent pas nos chères petites têtes blondes vers les métiers de la science en les rendant attractif. Il y a pourtant plusieurs moyens, séries TV, romans et autres en étant un. Mais aussi montrer plus souvent d’où vient toute cette technologie si prisée de nos jours et les hommes et femmes qui la font. Je me souviens que quand j’étais petit, je voulais devenir inventeur. C’est pas vraiment un métier, mais c’est la recherche scientifique qui me passionnait. Tous ces scientifiques qui avaient inventés tant de choses merveilleuses, ce sont eux qui étaient mes héros :-)!

  3. job dit :

    Pour rebondir sur nos souvenirs d’enfance.
    Quand j’étais au lycée , j’ai vu à la télé une émission spéciale sur la recherche océanographique. Une sorte de grand show en direct à bord d’un navire océanographique. C’était l’époque des grands espoirs sur les nodules polymetaliques. On pensait à l’époque que ces richesses cachées aux fonds des océans allez apporter plein de choses.
    Depuis on a déchante, les coups d’extractions étant trop importants par rapport au minerais terrestres.
    Moi qui adore la mer, et qui a quelque temps hésité pour me lancer dans une carrière de marin, les scientifiques que je voyais à l’écran me faisaient rêver: Ils étaient à la fois aventuriers affrontant la nature et « savants ».
    Je suis donc rentré en DEUG avec tout cela en tête. La suite est une autre histoire ;-).

    Aujourd’hui, un ado qui regarde Ushuia et les scientifiques qui y participent, peut tout a fait connaître les mêmes « émois ».

  4. Cento dit :

    Oui c’est vrai même si Nicolas Hulot n’a pas le cachet scientifique de Cousteau. N’empèche qu’il nous manque ces figures de proue de la recherche scientifique à la télé de nos jours. A part Ushuaïa qui est surtout écologique, je ne vois pas d’émission de vulgarisation de la science à une heure de grande écoute. Mais bon comme je n’ai pas de TV, ça m’aide pas :-P! A quand une émission hebdomadaire de Hubert Reeves? Ca serait amusant de faire des stats sur les émissions de vulgarisation de la science à la télé, en tenant compte du public visé (vieux, adulte, enfants, etc) et des crénaux horaires. Je seraiis curieux de savoir…

  5. Cento dit :

    Tiens dans le bon registre :
    http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/vie-du-site/d/cadeau-voir-linvisible-chez-omniscience-livre-pour-admirer-lunivers_13768/

    Un livre pour faire aimer la science

    En invitant son lecteur à entrer dans l’univers de la science par l’image, cet ouvrage veut faciliter l’accès à tous les domaines scientifiques. De l’imaginaire le plus fou aux solutions les plus concrètes pour répondre aux problèmes qui peuvent naître de notre vie sur Terre, il est une fenêtre ouverte sur le monde et une formidable porte d’entrée dans l’univers de la science et de son actualité.
    « Je souhaite que cette lecture passionne de nombreux jeunes, qu’ils deviennent des soutiens fervents et des partenaires actifs de la recherche dans le cadre d’une carrière scientifique pour le plus grand bien de notre société, de nous tous ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *