Comment sous couvert d’agir pour les pauvres, on peut détruire notre protection sociale.

Je voulais absolument partager avec vous ces 7 minutes de bonheur offertes par Serge Halimi.

Dans une dialectique parfaite, il nous démontre comment drapé dans de grands sentiments, une sournoise machination est ourdie afin d’abattre notre modèle de protection sociale !!

Extrait de Là bas si j’y suis (France Inter)

le texte associé se trouve sur le site du monde diplomatique : Contre l’équité

Je n’ai,pour ma part, rien à ajouter sur le fond.

Par contre je trouve amusant de regarder comment fonctionne ces beaux raisonnements que ces messieurs nous servent

Pour m’y aider ,j’ai réouvert ce merveilleux petit livre que nous avions découvert ensemble Cento et moi il y a quelques années :L’Art d’avoir toujours raison de Shopenhauer

Prenons un exemple :

  • On peut quand même pas comparer le rhume attrapé un un cadre dirigeant sur les pistes de ski de Courchevel avec la pleurésie d’un enfant d’exclus à Aubervilliers
  • On voit bien qu’il faut raisonnablement réserver notre solidarité aux plus nécessiteux

Regardons maintenant ce que notre ami Shopenhauer nous expose dans son stratagème 11

Si nous procédons par induction et qu’il concède les cas particuliers permettant d’étayer notre thèse, il ne faut pas lui demander s’il admet aussi la vérité générale résultant de ces cas isolés mais l’introduire ensuite comme une vérité admise et reconnue ; car parfois il croira l’avoir admise lui-même, et les témoins du débat auront la même impression car ils se souviendront des nombreuses questions concernant les cas particuliers ; celles-ci auront donc permis d’atteindre le but recherché.

Imaginons maintenant un très court dialogue :

  • L’homme de gauche : La société se doit d’assister les personnes les plus faibles dans cette période de crise
  • Notre penseur ultra libéral : Mais bien au contraire c’est cet assistanat permanent qui empêche les exclus de faire preuve d’ initiative et de s’en sortir,

Retour au stratagème 26

Une technique brillante est la retorsio argumenti quand l’argument qu’il veut utiliser à ses fins peut être encore meilleur si on le retourne contre lui. Par exemple, il dit : « C’est un enfant, il faut être indul­gent avec lui », retorsio : « C’est justement parce que c’est un enfant qu’il faut le châtier pour qu’il ne s’encroûte pas dans ses mauvaises habitudes. »

On pourrait encore s’amuser longtemps à trouver une application aux 30 stratagèmes proposés par le « pessimiste de Francfort »


Note: Serge Halimi est un journaliste assez génial pour sa capacité à analyser et à expliquer simplement des fonctionnements de notre société. Je l’ai découvert il y a dix ans avec un livre où il démontrait dans un texte bien écris et plein d’humour (Les nouveaux chiens de garde) les interactions entre les media , le monde politique et le monde de l’argent. J’avais assisté à  une de ses conférences passionnante  à Fayence. Aujourd’hui on peut le lire dans le monde diplomatique

J’ajoute une version électronique du bouquin de Shopenhauer : ICI

À propos de job

Job assis sur son fumier
Ce contenu a été publié dans philo, Politique, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Comment sous couvert d’agir pour les pauvres, on peut détruire notre protection sociale.

  1. Sushi dit :

    J’aime beaucoup le livre de Schopenhauer. Toujours très pratique pour démonter les stratagèmes manipulatrices de nos élites. C’est bien de le ressortir comme ça.
    Il faut toujours se méfier des idées reçues, et du bon sens commun.

    L’application des stratagèmes Schopenhaueriens me paraît bien trouvée.
    Le monde politique en fait une utilisation extensive.

  2. Sushi dit :

    Toujours à propos de la censure journalistique et de la connivence avec les politiques je viens de visionner un film de Pierre Carles qui s’appelle : « pas vu, pas pris ».
    Ce petit film démontre et démonte les mécanismes de la censure à la télé dés qu’il s’agit de parler un peu des liens entre journalistes et politiques à la télé.

    Trouvable par torrent interposé, ainsi d’ailleurs que toute sa filmographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *