Un extrait de Battlestar Gallactica

Je ne suis pas prêtre.
Je n’ai même jamais été un homme particulièrement bon.
En fait, j’ai été un homme profondément égoïste.
Mais ça ne fait rien, vous savez.
Quelque chose dans l’univers m’aime.
Quelque chose dans l’univers aime l’entité que je forme.
Je vais choisir d’appeler cette chose « Dieu ».
Une étincelle unique qui réside au sein de toute âme.
Si vous cherchez en vous, vous aussi trouverez cette étincelle.
Vous verrez. Mais il faut chercher. Profondément.
Aimez vos fautes. Acceptez-les. Si Dieu les accepte, sont-elles encore des fautes ?
Aimez-vous. Vous devez vous aimer. Si on ne s’aime pas, comment peut-on aimer les autres ?
Et quand nous savons ce que nous sommes, nous pouvons découvrir la vérité sur les autres. Voir ce qu’ils sont.
La vérité sur eux. Et vous savez quelle est la vérité, la vérité sur eux. Sur vous. Sur moi.
Le savez-vous ? La vérité est qu’on est tous parfaits, tels que nous sommes.
Dieu n’aime que ce qui est parfait, et il vous aime. Il vous aime car vous êtes parfaits.
Vous êtes parfaits… tels que vous êtes.

Battlestar.Galactica.404.VF

C’est marrant car ma culture chrétienne est très limité mais ça me rapelle quelque chose…

Déjà publié le 10 May 2008

Des Hommes et des Dieux

Une fois n’est pas coutume, je vais parler cinéma…
Non pour vous conter ma sortie dominicale et la séance de « Moi, moche et méchant » en 3D (…) mais pour vous inviter à visionner « Des hommes et des dieux » ce film français de Xavier Beauvois avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale, et Olivier Rabourdin.

Près de 1,3 million de spectateurs en deux semaines ! Qu’un film, contre toutes attentes, attire un monde fou, cela est déjà arrivé comme pour les 8,5 millions d’entrées pour Les Choristes, en 2004.
C’est beaucoup plus rare pour un film austère, sur un sujet dur où l’action se fond en béatitudes …

La quasi-totalité de la critique, à Cannes puis au moment de sa sortie en salles, a encensé le film. D’habitude ce genre de « ola » médiatique présage du pire 🙂 … Mais pas cette fois.

Est ce un retour au film « humaniste » comme avec Agora ?

Ce qui me fascine le plus c’est ce désir de rester coûte que coûte face au danger imminent … les moines répondent en chants et en prières… Quelques uns doutent et veulent partir mais ils se rangent à l’avis du groupe et décident de rester.

2000 ans d’histoire et toujours cette même renonciation au bon sens, cette résignation, cette attente de la main divine..
«  »Accepter de s’échouer sur le rivage du monde plat de l’école ionienne de Milet, guidé par la lueur des ombres du phare de ses utopies » »

Toujours est il que vous pouvez sans craintes passer les deux heures que dure le film confortablement installé dans votre fauteuil, vous n’en sortirez pas indemne de toute réflexion.

Le Synopsis officiel du film :
Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L’armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…
Ce film s’inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement en 1996.

Déjà publié le 25 October 2010

Que reste-t-il de mai 68 ?

Site de l’émission Daniel Cohn-Bendit, aujourd’hui député européen, mais toujours symbole de « l’esprit de mai » dont il fut le leader charismatique, rencontrait Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de Jean-Pierre Raffarin. Luc Ferry, connu pour avoir le premier formulé une critique intellectuelle de l’héritage de 68 dans un livre paru en 1985 avec Alain Renaut et sous-titré Essai sur l’antihumanisme contemporain. Première formulation, en vérité d’une critique philosophique de 68, reprise et amplifiée dans les années 90, et qui annonça le retour durable d’un certain moralisme. Continuer la lecture de « Que reste-t-il de mai 68 ? »

Déjà publié le 2 February 2008

La guerre des Etoiles mene a tout

Je pense qu’un adorateur comme toi de la sage se doit de collectionner les document les plus insolites sur le sujet.

Celui la vaut son pesant de cacahuètes; C est un gros délire d intellectuel qui te fait un cocktail entre guerre des étoiles , christianisme, bouddhisme dit « new age », mondialisation.

Je suis pas sur que ce vaille la peine de lire dans le détails, mais il y quand même des parties très space …. opera ;-)

exemples :
« les caractéristiques ‘christiques’ du jeune Anakin – sa mère prétend qu’il est ne d’une « conception immaculée’ et la course qu’il gagne évoque manifestement la célèbre course de chars de ben Hur, ce ‘conte christique’ « 

j aime beaucoup le manifestement : on est en plein dans le Shopenauer. Je sais pas quel numéro de stratagème mais faire admettre comme une vérité déjà connue de tous un truc qui l’est pas du tout

 » L’univers idéologique de la guerre des étoiles renvoie a l’univers païen du new age. Il est donc logique que la figure centrale du Mal fasse écho a celle du Christ »

Monde Diplomatique guerre des etoiles

Déjà publié le 23 May 2005

Pas de laïcité en Grande-Bretagne!

Hasard du calendrier, ou simple écho des débats en France, toujours est-il que la BBC a proposé il y a peu un débat d’une demi-heure sur les rapports entre la politique et la religion dans le pays de Big Ben.

Ainsi saviez-vous que la séparation entre l’Eglise et l’Etat n’existe pas en Grande-Bretagne? Quelques exemples -qui sont choquant pour des Français profondément attachés à la République- viennent confirmer l’étroit rapport entre pouvoir spirituel et temporel.

Dieu est ainsi mentionné dans les textes à valeur constitutionnels. Des êvêques siègent à la Chambre des Lords (équivalent du Sénat). L’hymne britannique rappelle que « God save the Queen »!

Encore plus frappant, chaque jour, l’ouverture de la séance parlementaire commence par une prière, pour rappeler « la sagesse divine » que les députés doivent avoir à l’esprit dans leurs délibérations.

Chez les conservateurs, il existe même des groupes internes au parti qui se revendiquent ouvertement d’une confession comme par exemple la « Conservative Christian Felloship ».

Entre la population et le système politique -obsolète?-, le gouffre est bien là, car les Anglais ne sont pas plus pratiquants qu’ailleurs. Seuls8 % vont à la messe tous les dimanches!

SOURCE

Déjà publié le 17 September 2008

Discours sur l’origine de l’Univers

En écho au livre des frères Bogdanov dont j’avais partagé quelques extraits ici(Le visage de Dieu), un nouveau livre vient de paraître, « Discours sur l’origine de l’Univers » d’Etienne Klein (physicien au CEA).

Et une émission récente sur France Culture a réuni il n’y a pas longtemps (20/10/2010) les Bogda, Etienne Klein et Michel Cassé (astrophysicien au CEA).

Je trouve que celui qui a été le plus pertinent dans l’émission est Etienne Klein, dont je vais me procurer le livre. Notons qu’en plus de ses fonctions scientifiques et d’enseignement, il a un doctorat de philosophie, ce qui ne gâte rien.

Ce que j’ai appris aussi et qui m’a un peu surpris c’est qu’actuellement Stephen Hawking n’écrit plus lui-même ses livres (le contenu), il ne fait que les signer, et il ne peut pratiquement même pas les relire…

Pour ceux qui n’auraient pas entendu l’émission

Je ferai un « digest » du livre (meilleurs passages) que je posterai à la suite.

Voici un petit « résumé » des meilleurs passages consultable ici : Klein.pdf. J’ai souligné les passages importants.

[pdf http://www.notrefumier.fr/wp-content/uploads/2010/11/Klein.pdf]