Loïc Wacquant et la valeur travail.

Ci-aprés l’excellente vidéo du sociologue Loïc Wacquant qui évoque la valeur travail et les blocages mentaux que nous avons pour beaucoup à ce sujet. Ce passage est tiré d’un autre film de Pierre Carles que je vous recommande également vivement : Danger Travail. Torrent est ton ami à ce sujet comme à celui de tant d’autres…

J’adore…

Déjà publié le 15 December 2010

Lettre ouverte d’une crevure néolibérale à un jeune chômeur.

Là encore je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager cet article trouvé sur rue89 et écrit au premier degré par un patron d’une PME du secteur de l’informatique et du web qui déclare être lui même une crevue néolibérale.

http://eco.rue89.com/2011/01/05/lettre-ouverte-dune-crevure-neoliberale-aux-jeunes-chomeurs-183644

C’est intéressant à plus d’un titre, notamment parce que cela met bien en lumière un certain clivage politico-économico-philosophico-sociologique qui traverse la population française et  surtout pour les réactions qui suivent plus bas et notamment celle-là que j’avoue partager pleinement :

Continuer la lecture de « Lettre ouverte d’une crevure néolibérale à un jeune chômeur. »

Déjà publié le 5 January 2011

Pulsion de vie – Pulsion de mort

L’autre jour en roulant pour aller au boulot, je me suis fait la réflexion morbide suivante: Combien de morts dites accidentelles sont à proprement parler de véritables suicides?

Pourquoi une telle question? Je fais référence ici à la pulsion de vie et à la pulsion de mort si chère à FREUD et à notre grand ami Michel ONFRAY (Michou pour les intimes). Prenez le cas banal d’une situation accidentogène lambda, en voiture sur la route. Vous vous trouvez dans la situation ou toute hésitation tout doute, tout laisser aller, toute démission si infime soit-elle se paie par votre mort. Si à cet instant précis la pulsion de mort l’emporte sur votre envie de vivre, vous prenez la mauvaise décision, ou vous ne faites rien, vous laissez faire, et vous mourrez. End of the story.

C’est ce qui m’a amené à penser que beaucoup de morts dites accidentelles pouvaient être causées par une démission même momentanée de l’envie de vivre.

Ma conclusion est qu’il faut avoir envie de vivre tout le temps, pour vivre une belle et longue vie et faire place nette de notre pulsion morbide. Vaste programme n’est-il pas?

J’espère ne pas paraitre trop trivial. Vous me direz si ce genre de reflexions ont ou non leur place dans ce noble blog.

Déjà publié le 18 December 2007

La meilleure des polices…

Petit morceau entendu aujourd’hui sur France-inter dans l’émission « là bas si j’y suis ».

J’ai trouvé ça très fort et très intelligent. Le groupe s’appelle « la rumeur » je ne le connaissais pas.

Je ne résiste pas à l’envie de citer les paroles :

La meilleure des polices
ne porte pas l’uniforme
Double ,triple, trouble,
incolore, informe.
Elle s’imisce en tout.
Se mêle de tout.
Se ressent partout.
Central, sans bruit.
Sans rien d’écrit,
sans aucun parfum de la moindre gachette.
Parfois même avec des talents de poète.

Continuer la lecture de « La meilleure des polices… »

Déjà publié le 4 January 2011