À la découverte du kendo

Voilà, je me lance …

Je vais faire un cour d’essai ce lundi, alors je me suis dit que je pouvais partager avec vous ces quelques vidéos 😉

(quelques mintues chacune)

1er épisode : les origines du kendo

2e épisode : l’équipement du kendoka

3e épisode : l’entraînement

4e épisode : l’esprit du kendo

Ce contenu a été publié dans arts martiaux, Sport, vidéo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à À la découverte du kendo

  1. job dit :

    Bravo, tu sais que les premières séances seront les plus dures. Tu seras le petit nouveau qui connait personne. Accroche toi bien pour nous pouvoir plus tard accueillir dans TON dojo et nous présenter à tes nouveaux amis 😉

  2. Belbo dit :

    Excellent le kendo !! Vous allez pouvoir vous mettre sur la gueu… à coup de sabre.. 😉
    En passant avez-vous vu l’émission des Bogdanov (encore eux !!) sur le cerveau lundi dernier ? (non je ne ferai pas de prosélystisme pro-Dieu, j’ai déjà donné 😉 ) On doit pouvoir la revoir sur France2.fr Ils montraient une psychologue qui est en même temps prof d’aikido. Elle faisait le test de faire des exercices en concentrant son esprit ou non vers un but : exemple : les bras tendus le long du corps, 2 hommes devaient la soulever par les poings. Quand elle ne concentrait pas son esprit, les hommes parvenaient à la soulever sans problème. Mais quand elle se concentrait, les hommes n’arrivaient presque plus à la soulever. Et d’autres exercices : elle était à genoux par terre et 2 hommes l’attrappent par les bras : quand elle ne se concentre pas et qu’elle résiste par la simple force, les 2 hommes la font tomber. Quand elle se concentre, elle envoie valser les 2 hommes à 2 mètres. C’était impressionnant, on aurait dit presque un « fake » (comme celui avec le vieux maître qui ne touche même pas ses élèves) mais je ne pense pas que c’en était un car il y avait le nom de cette prof etc… Ca montrait la puissance de l’aikido, qui est basée sur un entraînement de l’esprit principalement (la femme était nettement plus légère que les 2 hommes…)

  3. Belbo dit :

    Si l’émission vous intéresse je l’ai sur le disque dur de mon enregistreur, je peux vous en faire une copie sur DVD. Le thème est le cerveau, ça commence par parler des calculateurs prodiges (généralement autistes).

  4. Cento dit :

    @Eclos : alors ça a donné quoi cette première leçon? Il faut un repas à la courte paille pour te fairer parler 😛 ?!

    @Belbo : j’y crois pas une seconde, surtout ayant fait de l’aikido. Pour moi ça relève de la superstition. Il faudrait que les deux hommes ne soient pas des élèves du Maîaîaître oubien qu’ils ne sachent pas si le Maître se concentre ou non lors de leur tentative de décolage. Je dirais simplement que cela fait parti de cette mystification qui entoure les arts martiaux japonais. Comme si ils avaient quelque chose de plus que les arts de guerre grecs, romains ou même chevalresque n’aurait pas. Cette pensée magique est soit attirante et on demande à y croire. Mais pour avoir pratiqué l’aikido et d’autres arts martiaux, je ne lai jamais vu à l’oeuvre en vrai. Pour preuve les japonais ne sont pas les champions du monde d’escrime (épée, fleuret et sabre) alors qu’ils sont cencés maitriser la distance (ma-aï) mieux que personne…

  5. Belbo dit :

    @Cento : Je pense que le seul moyen de le savoir est de faire le test. Les arts martiaux sont sensés marcher contre n’importe-quel agresseur, donc il faut prendre 2 autres hommes extérieurs au dojo et faire une expérience encadrée. Si ça ne marche pas c’est que les soi-disant pouvoirs de cet art martial n’existent pas. Comme dit le bouddhisme ne rien croire sans l’avoir expérimenté soi-même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *